Être de bonne humeur est bon pour la santé !

Être de bonne humeur est bon pour la santé !

Et si être de bonne humeur nous permettait non seulement de vivre heureux, mais de vivre aussi en meilleure santé.

C’est ce qu’avance certains thérapeutes spécialisés.

Survol de cette pratique qui multiplie les sourires.

Refaire le plein d’énergie, d’optimisme et de bonne humeur créerait, selon les recherches étudiées par un professeur de psychiatrie et d’addictologie à la Faculté de médecine Paris-Diderot, une réelle révolution dans notre cerveau – et la façon dont on aborde la vie —, mais aussi dans notre corps. Les effets physiologiques sont là, devant nous cependant on ne les associe pas toujours à notre humeur. La bonne humeur qu’il distingue du bonheur éloignerait la déprime, améliorerait notre résistance au stress, calmerait les poussées d’adrénaline, stimulerait la production de sérotonine et plus encore. Selon lui, on pourrait associer la bonne humeur à notre santé, notre longévité et nos relations sociales.

Apprendre à garder le moral est donc possible en vue d’un bien-être global autant dans le corps, le cœur et l’esprit. Et tout cela dépend de notre capacité à prendre de bonnes habitudes… de pensées ! Parce que, oui, notre bonne humeur dépend de nous!
Bonne humeur = santé et harmonie du corps

Son discours est responsabilisant : nous pouvons tous, qui que nous soyons, agir sur nos émotions. Pas tant pour les contrôler, mais pour les vivre de façon plus harmonieuse. L’auteur décrit la bonne humeur comme un état de santé et d’harmonie global du corps et de l’esprit où nous n’entretenons pas trop de regrets issus du passé ni trop de peurs face à l’avenir. Quand la bonne humeur est au rendez-vous, notre cerveau produit un trio efficace constitué de dopamine (qui nous donne l’élan d’entreprendre des projets), de la sérotonine (qui diminue notre angoisse et augmente notre sentiment d’être heureux!) et des endorphines (qui procure le plaisir!).

Les 4 saisons de notre bonne humeur

Cette humeur positive, il faut donc la cultiver à l’intérieur de soi, peu importe la saison qui sévit à l’extérieur. .

En hiver, tout nous incite à rester à la maison, mais il faut sortir quand même. Une simple marche de 6 minutes à l’extérieur nous permettrait de revigorer notre bonne humeur. Intéressant!

Aussi, un truc simple est proposé pour lutter contre l’envie de laisser la mauvaise humeur nous envahir : le nexting. Cette technique consiste à imaginer ce qui va suivre, ce qui va venir après (next thing). Ainsi, en dirigeant notre attention vers un moment plus motivant, on traverse plus aisément les périodes difficiles ou stressantes. Sachant que notre cerveau est capable d’user d’images mentales pour nous aider à garder notre bonne humeur au top, nous nous sentons dynamisés et, surtout, acteurs de notre propre bien-être.

Pour les trois autres saisons, je peux vous suggérer des activités ou des modes de pensées qui auront un impact direct sur notre bonne humeur. À nous de choisir lesquelles ont du sens dans notre vie! Au printemps, nous pourrions méditer sur cinq syllabes qu’on aime, en été, nous échangeons nos amitiés virtuelles pour de vraies réunions d’amis et en automne nous portons une attention particulière aux odeurs qui nous réconfortent…….
C’est un travail de tout les jours…..

Garder notre bonne humeur – et du coup, notre équilibre – reste un défi, mais en étant conscient de tout notre pouvoir et de tout l’éventail de petits gestes possibles, nous voilà outillés pour traverser les saisons avec un grand sourire… et un nouvel élan.

ps : l’équipe de MonAstroMag vous envoie leurs plus grands sourires pour votre plus grand bonheur !!!

Partagez