La voyante Arianne .G Voyance est en ligne

Après près de 14 années d’expérience dans le monde de la voyance, en cette année 2019, le site de la voyante vedette « Arianne .G » est officiellement en ligne.

Vous pouvez visiter son cabinet de voyance personnel et exclusif sous le nom de : Arianne .G Voyance.

Le site Arianne .G Voyance est ouvert

Après avoir, sélectionnée, triée, formée et lancée la plateforme de voyance « Mon Extra Voyance« , Arianne .G prend son envol pour une indépendance totale avec la mise en ligne officielle de son cabinet de voyance personnel.

J’ai prise cette décision car je ne voulais pas mélanger mon cabinet Arianne .G Voyance qui s’adresse à une clientèle plus locale sur Albi et régionale en Occitanie (même si je propose également des consultations en ligne sur toute la France), mais les 3/4 de mes consultations sont pour des voyances en face-à-face au cabinet Albigeois. La plateforme Mon Extra Voyance s’adresse elle surtout et principalement aux consultations à distance en recherche de voyance en ligne accessible 24h/24 et 7j/7.

Qui est Arianne .G

Mais qui est Arianne .G

Voyante pure, cartomancienne, tarologue et astrologue depuis plus de 14ans, Arianne .G est une des ces voyantes qui sortent du lot, autant par la puissance de ses dons que par son dévouement et sa personnalité.

C’est une voyante entière, qui a su transposé sa passion pour l’art de la voyance en un métier à part entière.

Qui n’a pas un jour eu le rêve pas de pouvoir travailler dans le domaine de sa passion ?Arianne .G

Chez MonAstroMag, nous sommes allé lui poser quelques questions sur son évolution, sur l’ouverture de son cabinet en ligne, sur sa passion des arts divinatoires… et essayer d’en apprendre encore un peu plus sur cette voyante atypique, mystérieuse et discrète.

Vous pouvez également voir et comprendre qui est cette voyante en détail sur la page de son cabinet.

Dans le cocon chaleureux de son cabinet, une annexe de son domicile, Arianne .G répond à quelques questions.

Même si elle participe activement à l’écriture de nos articles, nous savons tous très peu de chose sur elle publiquement, c’est l’occasion de la présenter et de vous faire comprendre ce qui nous a poussé a collaborer avec cette voyante, astrologue et surtout cette personne.

Très discrète sur sa vie privée, elle ne nous dira pas tout, aujourd’hui en tout cas 😉

L’interview complète d’Arianne .G

MonAstroMag : Bonjour Arianne et merci d’accepter cette entrevue avec nous.

Arianne .G : C’est avec plaisir, je n’ai pas trop l’habitude de me prêter au jeu de l’interview, je suis plus a l’aise pour parler des autres que de moi (rire)

MAM : Avant tout, nous aimerions savoir qui est cette femme plutôt discrète derrière cette voyante, où habitez-vous ? Votre vie de famille …

A.G : Je suis avant tout une maman, accomplie, épanouie, heureuse et chanceuse d’avoir mise au monde deux petits bouts de choux. J’ai une petite fille de bientôt 2ans et un petit homme de 12 mois (je les ai fait coup sur coup), ce n’est pas une situation facile, deux bébés aussi rapproché donne beaucoup de travail, c’est une des raison qui m’a poussé encore plus a vouloir monter mon propre cabinet exclusif pour une indépendance complète. Je vie en région Occitanie dans le Tarn à Albi, ont me le dit souvent en consultation téléphonique, ont a l’accent du sud chez nous, c’est la région toulousaine !! J’ai 36ans, je vie en couple depuis un peu moins de 10ans, toujours aussi amoureuse de mon homme, nos deux enfants sont le fruit de notre relation. Mon compagnon a deux enfants plus grands de sa première relation, ils ont aujourd’hui 11 et 14 ans, je les considères comme les miens, je ne dit pas que je remplace leur maman, loin de là, je suis la belle-maman mais ils tiennent quand même une place très particulière et très importante dans mon cœur. L’ex-femme de mon homme est même devenue ma meilleures amies, ma sœur de cœur, nous avons la chance d’avoir cet équilibre familial très sein et surtout très rare, j’en ai conscience. Malheureusement à seulement 39ans ma sœur de cœur nous a quitté en 2019, il y a peu de temps, le cancer nous la prise (je ne souhaite pas en dire plus par respect pour elle)

MAM : Parlez-nous de vos débuts dans le monde de la voyance.

A.G : J’ai toujours eu des ressentis, des flash, des pré-sentiments, des visions, mais il m’a fallu passer par plusieurs épreuves personnelles pour comprendre que mes dons étaient une chance et non pas une tare, plus jeune, je n’était pas du tout dans cet état d’esprit spirituel qui m’anime maintenant depuis presque 15ans, je voulais tout simplement être une ado comme les autres.

MAM : Pourquoi avoir repoussé vos dons, beaucoup ne demanderaient que ça de pouvoir voir le futur ?

A.G : Très bizarrement, mes dons me faisaient plus peur qu’autre chose plus jeune, je ne savait pas comment canaliser tous ses ressentis, ses flash et dès que je croisait une personne c’était plus fort que moi, une vague de ressentis et de flash me venaient et cette situation bloqué les relations sociales. Il m’a fallu pratiquement 20ans pour comprendre comment maitriser mes dons et mes différentes facultés divinatoires. J’ai ensuite eu un déclic suite à un événement malheureux familial, et cet événement m’a faite passé un cap et je me suis lancée dans le monde des arts divinatoires avec la passion et l’envie viscérale d’aider les autres.

MAM : Parlez-nous de vos dons et des supports que vous utilisez ?

A.G : Je suis ce que beaucoup appellent une « Voyante Pure », c’est à dire que je perçois des flashs et des ressentis juste en pensant à une personne, attention, je ne suis pas Médium, je ne communique pas avec les défunts, je n’ai pas de guide spirituel, je me focalise sur mes ressentis et pour pouvoir préciser et dater des événements, j’utilise des supports de cartomancie, le tarot d’Épinal est mon support fétiche qui est transmis depuis 2 générations. Je me sert donc de la cartomancie en général et des oracles en complément de mes dons de voyante pure et depuis 3ans j’étudie et me perfectionne dans les différentes branches de l’astrologie occidentale. La voyance est une discipline sérieuse, ont vois sur internet et sur les réseaux sociaux un nombre incalculable de pseudo-voyants auto-proclamés simplement parce que la personne maitrise un minimum un jeu de tarot divinatoire ou utilise un oracle acheté dans le commerce du bout de la rue. Il faut plusieurs critère pour ce considérer comme une véritable voyante professionnelle :

  • Avoir de longues années d’expérience et de pratique en amateur (pour moi sur 15 années d’expérience, c’est 8ans de bénévolat et de perfectionnement auprès de mes proches et depuis 7ans seulement je pratique professionnellement)
  • Avoir de réelles facultés extra-sensorielle (lire un jeu de tarot divinatoire est une chose mais avoir des dons, des flashs, des ressentis et savoir les interpréter et lier le tout avec un tirage pour en ressortir une réponse à une question ou à un problème est très différent et beaucoup plus complexe qu’une simple lecture de tarot)
  • Être installé dans un cabinet physique, un voyant qui n’a fait que de la consultation par téléphone ne peu pas avoir l’expérience adéquate pour se proclamer « voyant professionnel », ce sont souvent des voyants qui pratiquent en complément de leur travail.

MAM : Quel type de voyante êtes-vous si vous deviez vous définir ?

A.G : Je suis une voyante pure, 80% de mes prédictions viennent de mes ressentis, les supports ne me servent qu’a affiner ma voyance.

MAM : Quel conseil donneriez vous pour un futur consultant ?

A.G : Il faudrait tout un article rien que pour traiter cette question, mais voici le top 4 des conseils de base avant de choisir son voyant

  • Ne vous laissez pas abuser par les pub racoleuses, un gros pavé dans un magazine coûte un bras et seule les grosses structure qui font plusieurs milliers d’euros peuvent se le permettre, et ces structure ont plus de commerciaux que de voyants ?
  • Évitez le piège de la voyance gratuite, rien n’est gratuit, si vous avez des minutes offertes au départ c’est qu’après ils se rattrapent sur des tarifs exorbitants, donc méfiance. L’autre cas de figure est souvent uniquement un simple robot qui répond à la place d’un voyant, souvent pour de la voyance par tchat gratuit et dans le seul but de récolter votre adresse mail.
  • Privilégiez les voyants ayant une adresse réelle, un vrais cabinet tout simplement.
  • Préparez votre consultation, ne faites pas de voyance impulsive, préparez et marquez vos questions, ne parlez pas trop, laissez le voyant venir à vous, c’est lui qui doit établir la connexion entre vous.

MAM : Êtes-vous heureuse de travailler dans la voyance ?

A.G : Bien sur, tout est partie d’une passion pour la voyance et la cartomancie, donc en faire mon métier est une chose plutôt agréable et si aider les autres est important pour vous, pouvoir les aider avec ses dons est très satisfaisant.

MAM : Merci de nous avoir accordé un peu de votre temps pour répondre à nos questions.

A.G : C’est avec un grand plaisir et je voudrais conclure sur ces quelques conseils : restez zen, profitez des bons moments de la vie, n’ayez pas honte de consulter ou d’avoir besoin d’aide et croquez la vie à pleine dents.


Retrouvez Arianne .G sur son cabinet, voici ses coordonnées :

Logo du cabinet Arianne .G Voyance

ARIANNE .G VOYANCE

36, rue du 18 Août 1944, 81000 Albi, France

Tél. 05 67 34 13 43

www.arianne-g-voyance.fr

Likez-moi
Partagez-le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *